Signez la Déclaration
choisissez votre langue
choisissez votre langue
Qui sommes-nous?
En vue du Synode ordinaire sur la famille tenu en Octobre 2015 à Rome, un groupe de laïcs catholiques inquiets et des dirigeants d’organisations pro-famille se sont réunis pour adresser un Appel filial au Pape François lui demandant de réaffirmer catégoriquement l'enseignement catholique selon lequel les fidèles divorcés et civilement "remariés" ne peuvent recevoir la sainte communion et que les unions homosexuelles sont contraires à la loi divine et naturelle.
Le document a été souscrit par 879,451 signataires, parmi lesquels 8 cardinaux et 203 archevêques et évêques des cinq continents.
L’ultérieur promulgation par le Saint-Siège de l'Exhortation post-synodale Amoris laetitia n'a pas dissipé la confusion répandue parmi les fidèles parce que sa rédaction permet la possibilité d'être interprété comme une autorisation au «cas par cas» pour la réception de l'absolution sacramentelle et l'Eucharistie par des personnes vivant objectivement comme adultères ou engagées dans des unions prémaritales.
Face à ce qui semble être une rupture avec les enseignements traditionnels de l'Église en ce qui concerne les sacrements du Mariage, de la Réconciliation et de l'Eucharistie, et avec sa discipline immémoriale et inchangée en ce qui concerne ces sacrements, le même groupe de catholiques inquiets a décidé de promouvoir une déclaration solennelle de fidélité à l'enseignement immuable de l'Église sur le mariage et à sa discipline ininterrompue.
En effet, seule la clarté de la vérité rendra les gens libres (Jn 8,32) et leur permettra de trouver la vraie joie de l'amour, en menant une vie en accord avec la volonté de Dieu, toujours sage et rédemptrice. Autrement dit, en évitant le péché, comme Notre-Dame de Fatima l’a maternellement demandé en 1917.